PLATES-FORMES, MAC-VAL, Ivry sur Seine - 2007

Tout commence par un accident. Une voiture qui laisse des traces de carrosserie sur l’avant d’une autre voiture. Reste la fascination pour l’objet manufacturé.
Une démarche qu’il explique ainsi : « Pour la décrire, j’aimerais parler de ce que je fais chez Garnero, mon carrossier. Il n’y aurait aucun intérêt pour moi à lui faire réaliser une peinture, l’intérêt c’est de lui voler son savoir d’artisan, qu’il m’apprenne comment on peint une Jaguar, comment on la poliche… ». Pascal Pinaud a une pratique protéiforme, la peinture de carrosserie, le canevas, le dessin assisté par ordinateur, il décline les propriétés plastiques des différents matériaux, proposant une approche de la peinture très personnel, notamment en la faisant réaliser par d’autres. Pour son projet au MAC/VAL, il joue sur la question du display (la vitrine, le socle, la cimaise) correspondant à l’exposition de dessins, de sculptures et de peintures.