10 décembre 2016 - 5 mars 2017 / 10 December, 2016 - 05 March, 2017

Pour présenter l’oeuvre d’un des artistes les plus talentueux de sa génération, la Fondation Maeght s’associe à l’Espace de l’Art Concret de Mouans-Sartoux et au Fonds Régional d’Art Contemporain Provence-Alpes Côte d’Azur dans une proposition inédite consacrée à l’artiste Pascal Pinaud, grâce à trois expositions, dont les deux premières seront présentées simultanément à la Fondation Maeght et à l'Espace de l'Art Concret, la dernière suivant au FRAC PACA pendant l’été 2017. Chacune jouera avec l’esprit, l’histoire et l’architecture des lieux et mettra en lumière les enjeux d’une oeuvre créée à Nice, prouvant, à la suite d’Yves Klein, Arman ou César, que la vitalité des créateurs de la Côte d’Azur n’a jamais cessé d’être et que « la Fondation Maeght, ancrée sur les collines vençoises, s’est donnée et se donne toujours comme objectif d’exposer », ainsi que le rappelle Adrien Maeght.

Pascal Pinaud investira ainsi les espaces de la fondation du 10 décembre 2016 au 5 mars 2017. Tableaux, grands ensembles de dessins, sculptures, installations et néons seront exposés pour présenter la richesse de son oeuvre plastique dans cette exposition à caractère rétrospectif.

L’exposition Sempervivum est le troisième volet de la programmation engagée en 2016 par Olivier Kaeppelin dont le fil rouge est le questionnement de l’espace comme lieu de transformation des objets, de leurs matières et leurs représentations. « L’art est créateur d’un espace non conventionnel, d’un espace sans cesse en mouvement », explique Olivier Kaeppelin. « À travers les oeuvres elles-mêmes, et à travers les relations qui s’instaurent entre les oeuvres, l’artiste propose un espace neuf qu’il tente d’habiter et qu’il nous propose de partager. En cela, cette transformation nous concerne tous. Cette lecture met en jeu l’architecture, le monde du travail, les corps, l’existence, les structures formelles qui nous entourent. Par les lignes et les couleurs, l’art nous fait oublier les objets aliénés à un usage ou une fonction. L’art ne produit pas des images ou des objets mais des espaces et des formes. »

« Pascal Pinaud travaille sur le lexique plastique de notre société dont il prélève des composants pour les transformer en une oeuvre dont le coeur est une forme abstraite qui donne profondément son sens à ses dessins ou ses peintures. Il se sert d’objets comme des fèves, des capots de voiture, ou bien des éléments immatériels comme des flammes de gazinière, en s’appuyant sur une perception aiguë du réel et sur son amour du jeu et du rythme. Il déploie, depuis 25 ans, un espace très singulier, un univers de formes d’une grande vitalité qu’il nous semblait essentiel de montrer aujourd’hui. Il "enchante" le monde plutôt que de le "désamorcer" », explique Olivier Kaeppelin.

To present the work of one of the most talented artists of his generation, the Maeght Foundation has partnered with the Espace de l’Art Concret in Mouans-Sartoux and the Fonds Régional d’Art Contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur for a unique experience dedicated to the artist Pascal Pinaud which will be presented in three exhibitions. The first two will be shown simultaneously at the Maeght Foundation and the Espace de l’Art Concret followed by the third at the FRAC PACA in the summer of 2017. Each will play with the spirit, the history and the architecture of the locations and will highlight the challenges of a work created in Nice proving that, after Yves Klein, Arman and César, the vitality of the creators from the Côte d’Azur continues to be present and that “it was and always is the goal of the Maeght Foundation, set in the hills of Vence, to exhibit it” as Adrien Maeght reminds us.
Pascal Pinaud takes over the exhibition space of the foundation from 10 December 2016 to 5 March 2017. Paintings, large sets of drawings, sculptures, installations and neons will be presented to show the richness of his work in this retrospective exhibition.

Sempervivum is the third part of Olivier Kaeppelin’s program for 2016 whose common thread is the questioning of space as a place of transformation of objects, their materials and their representations. “Art is the creator of an unconventional space, a space in constant motion,” explains Olivier Kaeppelin. “Through the works themselves, and through the relationships that develop between the works, the artist offers a new space that he tries to inhabit and which he offers to share with us. This transformation concerns us all. This interpretation involves architecture, the world of work, the body, existence, and the formal structures that surround us. With lines and colors, art makes us forget objects lost to a use or function. Art does not produce images or objects but spaces and forms.”
“Pascal Pinaud works on the artistic lexicon of our society in which he takes components and transforms them into a work whose center is an abstract form that profoundly gives its meaning to his drawings or paintings. He uses objects like beans, car hoods and intangible items such as the flames from a gas stove. Based on an acute perception of reality and his love of play and rhythm. He has, for over 25 years, constructed a very unique space, a universe of forms of great vitality that seemed important for us to show today. It is what “enchants” the world rather than “disables” it”, says Olivier Kaeppelin.

© Photos François Fernandez, ADAGP 2016